VIMEO - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques Rejoignez les discussions sur l'agroforesterie et l'agroécologie sur Facebook Sélection de videos sur l'agroforesterie et l'agroécologie

Informations

Date :nov 2012- nov 2015

Mots clés : agroforesterie,

Coordination  :
Région Nord - Pas de Calais

Chef de projet :
Véronique THERRY
Direction de l'Environnement
Siège de Région
151, Avenue du Président Hoover
F 59555 LILLE CEDEX



Contact :

Antoine Marin
Responsable projets territoire
email : marin@agroof.net
mobile : 06 95 03 76 13


Amorcer le développement de l'agroforesterie en région Nord-Pas de Calais


En bref

La Région Nord-Pas de Calais est engagée de longue date avec le secteur agricole sur différentes thématiques dont celle de l’agroenvironnement (Plan régional de l’agriculture durable, Trame verte et bleu et Plan de boisement régional). Pour répondre à des enjeux, à moyen ou long terme, liés à l’économie des exploitations agricoles, la lutte contre le changement climatique, l’érosion de la biodiversité agricole ou la préservation des ressources en eau, des innovations agrotechniques comme l’agriculture de conservation ou la protection intégrée apparaissent. L’agroforesterie s’inscrit dans cette lignée. La région souhaite soutenir le développement de celle-ci au delà de l’activation de la mesure européenne 222 en réfléchissant à l’animation, la formation et la mise en place de projets sur les 3 prochaines années à venir.


Contexte

La région Nord-Pas de Calais se caractérise par une activité agricole diverse, sensible à la pression urbaine où 70 à 80 % des terres sont en fermage. Elle bénéficie aussi de sols fertiles et d’opérateurs économiques forts qui font d’elle une des premières régions agricoles françaises, voire européennes, pour les filières de grandes cultures et cultures industrielles.
Des systèmes agroforestiers subsistent dans les zones bocagères sous la forme traditionnelle des pré-vergers ou de haies champêtres. Leurs intérêts dans la diversification des revenus tout comme pour le bien être animal sont assez bien documentés cependant la faisabilité et l’adoptabilité de ces pratiques méritent d’être mieux étudiées dans un contexte de déprise de l’élevage bovin et de tensions internationales sur les prix des denrées agricoles.
Dans les territoires ouverts et intensifs, riches en productions légumières sous contrat et tubercules, l’intérêt de l’agroforesterie et d’autres agrotechniques associées (TCS et SD, AB, protection intégrée) en rapport aux enjeux locaux sera enquêté par l’ISA Lille et Agroof auprès d’agriculteurs et d’acteurs du développement. Aujourd’hui, les principales motivations des planteurs en grandes cultures du nord de la France ou de Belgique portent sur la fertilité des sols, le drainage naturel, la valorisation cynégétique, la diversification des revenus (bois énergie) ou la valorisation foncière (bois d’œuvre). L’animation technique et scientifique autour de l’agroforesterie s’appuiera sur des parcelles pilotes existantes ou qui seront plantées par des agriculteurs et des propriétaires candidats. La dimension expérimentale de ces parcelles devra permettre de répondre aux interrogations du territoire. Le CRPF mettra à disposition son expertise projet sur les arbres et Agroof sur les interactions arbres et cultures. Divers acteurs du territoire ont déjà mobilisé des compétences sur ces problématiques. Il apparaît nécessaire de mobiliser ces ressources et de structurer un réseau de partenaires régionaux dans le but de pérenniser l’action en faveur de l’agroforesterie. L’accent sera mis sur la formation des acteurs, depuis les lycées agricoles et forestiers jusqu’aux centres de formations continues.


Objectifs

L’objectif de ce projet est, dans un premier temps, d’expertiser les réponses que peut apporter l’agroforesterie aux enjeux agricoles et environnementaux locaux. Dans un deuxième temps, il est d’accompagner les porteurs de projets dans la conception de système agroforestiers pilotes pour ensuite développer une animation territoriale faite de sensibilisation, d’animation technique et de formation qui intègre les acteurs régionaux et assure la pérennité de cette pratique en Nord Pas de Calais.


L'Institut Supérieur d’Agriculture (ISA) de Lille et Agroof, partenaires

L'Institut Supérieur d’Agriculture (ISA) de Lille, le CRPF NPDC-Picardie et Agroof ont été retenus pour mener ce projet. Leur mission se déploiera sur 3 années (2013-2015) et s’articulera ainsi autour des points suivants :
  • Sensibiliser et former les acteurs régionaux (organismes techniques, filières de l’enseignement supérieur et technique, administration territoriale) - AGROOF
  • Mise en place de projets pilote d’agroforesterie – CRPF / AGROOF
  • Mise en place de projets collectifs autour des périmètres de protection de la qualité de l’eau. ISA / AGROOF
  • Assurer la pérennité de l’encadrement des projets mis en place et de l’animation régionale. AGROOF / CRPF