VIMEO - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques Rejoignez les discussions sur l'agroforesterie et l'agroécologie sur Facebook Sélection de videos sur l'agroforesterie et l'agroécologie

Informations

Date :08-2018 / 09-2020

Mots clés : Agroforesterie, branche, matériaux biosourcés, fibres végétales, molécules, chimie, produits biosourcés

Coordination  :
Agroof – Fabien Liagre

Contact AGROOF :
Fabien Liagre
Tel : 04 66 56 85 47
Email :
liagre@agroof.net

Financeur

ADEME

AGROBRANCHE
Etude de la valorisation des branches en agroforesterie pour les filières matériaux et chimie biosourcées.


Le contexte

En agroforesterie (bocage ou intraparcellaire), on réduit les houppiers régulièrement. L’agriculteur joue ainsi sur plusieurs tableaux : il réduit la compétition pour la lumière et l'emprise des arbres, il récolte également une production ligno-cellulosique, et produit également du bois d’œuvre de qualité. La biomasse raméale récoltée pourrait être valorisée dans les filières actuelles (bois énergie, Bois Raméal Fragmenté (BRF)) ou à caractère plus innovant (matériaux ou chimie biosourcés).
De leur côté, les filières industrielles recherchent une biomasse facile d'accès pour tous les débouchés de plus en plus demandés en terme de chimie verte (molécules) ou de produits biosourcés (matériaux biocomposites, isolants, panneaux, etc).
Contrairement aux matériaux issus de végétaux pour ces filières, l'agroforesterie ne crée pas de concurrence pour les surfaces agricoles. Dans la philosophie d'Agrobranche, on travaille sur des systèmes agroforestiers où on valorise l'ensemble de la biomasse, agricole et arborée. Agrobranche évite ainsi l'écueil des filières exigeant des surfaces dédiées à des cultures pures de biomasse, en concurrence directe avec la vocation agricole des parcelles des exploitations.


Objectifs

Agrobranche vise à étudier la possibilité de renforcer le modèle économique de l’agroforesterie en améliorant la valorisation de la biomasse intermédiaire dans les nouveaux domaines des matériaux et de la chimie biosourcés.  En effet, la conduite agroforestière exige des tailles régulières pour le contrôle de l'ombrage, ou de l'emprise des arbres, les branches constituant ainsi une ressource mobilisable tout au long de la vie des arbres.

Les travaux visent à :

  • qualifier le potentiel industriel de valorisation des plaquettes forestières dans le domaine des matériaux et de la chimie,
  • identifier les plaquettes agroforestières idéales à produire à partir de la ressource disponible,
  • définir d’une part en amont les itinéraires de production de ces plaquettes et d’autre part en aval les routes technologiques dédiées d’extraction des fibres et molécules visées,
  • valider ces travaux par des tests de mise en œuvre de matériaux / extraction de molécules à l’échelle laboratoire et/ou pilote.
Les actions

Résultats attendus
  • Identification de produits plaquettes agroforestières types conditions et coûts de production ; analyse de la concurrence avec d’autres usages ; liste des essences d'intérêt pour ces produits.
  • Comparaison systématique des segments concernés par l'agroforesterie et de l'opportunité du produit agroforestier par rapport à d'autres produits d'origine agricole ou forestière.
  • Identification et caractérisation des fibres et molécules types, issues de la 1ère transformation des plaquettes, en distinguant le domaine des matériaux et de la chimie biosourcée, sur la base de tests d’extraction / mise en œuvre à l’échelle laboratoire pour les deux domaines, et à l'échelle pilote pour le domaine des matériaux.
  • Formalisation du cahier des charges pour la partie terrain: définition des itinéraires techniques et des modes d'organisation de la filière de production de biomasse.
  • Validation économique et environnementale des process de 1ère transformation et de mise en œuvre des matériaux biosourcés sélectionnés : analyse de faisabilité technico-économique et bilan ACV (Analyse de Cycle de Vie) sur la chaîne de valeur jugée la plus pertinente.
Innovations

A ce jour, aucune étude n'a abordé de manière aussi complète la valorisation de la biomasse agroforestière, avec un partenariat aussi représentatif des acteurs de la filière complète. L'étude tiendra également compte du risque de concurrence et de la complémentarité avec des filières existantes (ex bois énergie, Bois Raméal Fragmenté, matériaux biosourcés, produits chimiques de substitution...)

L'atout principal d'Agrobranche est le souci de connecter les besoins des filières recherche et industrielle avec un produit agroforestier à forte valeur agroécologique, et non concurrent des productions agricoles. On évite ainsi l'écueil fréquent des projets chimie verte basés sur des productions concurrentes et/ou sur des ressources limitées ou peu pérennes, voire peu durables d'un point de vue bilan énergétique.

Selon les résultats, une étape de valorisation industrielle des segments prioritaires testés sera proposée dans le cadre d'un appel à projet à vocation industrielle.